1001 souvenirs Index du Forum

1001 souvenirs
Un forum mémoire où chacun vient raconter ses souvenirs, partager ses expériences... Tout ceci dans le cadre d'un projet en Ecole d'Art..

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Copie... blanche

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    1001 souvenirs Index du Forum -> Années collège -> Années collège divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zyn
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2006
Messages: 104
Localisation: Quelque part entre la Terre et la Lune
Anniversaire: 12/02/1985

MessagePosté le: 18/05/2007 13:04:01    Sujet du message: Copie... blanche Répondre en citant

Ma prof d’anglais de cinquième avait pour habitude de rendre les devoirs en commençant par la note
la plus haute pour terminer par la plus basse. Habituée des têtes de classement, j’avais rarement le
temps de me faire du souci.
Mais, cette fois-là justement, j’avais vraiment eu l’impression de rater le contrôle en question, le
dernier du trimestre. Et, effectivement, les meilleures notes passent -17, 15, 14...- tout en se
rapprochant dangereusement de la moyenne, sans que nom nom ne soit prononcé.
12...11...11,5...10... Puis, tout a basculé du mauvais côté de la barrière. 9,5...9...8... Une amie me
dira plus tard que c’est à ce moment-là que je suis devenue vraiment blanche... Et les notes qui
continuaient de chuter, arrivant aux alentours de 4 sans que j’ai reçu ma copie.
Mais, déjà, la prof n’ayant plus rien dans les mains choisit cet instant pour annoncer qu’il lui reste
encore deux ou trois copies à corriger pendant que moi et mes camarades sommes censés examiner
nos devoirs... Elle a attendu tout ce temps pour l’annoncer...! Après ces quelques minutes de
panique... Comme si elle n’avait pas pu le dire avant...!
Malgré mon agacement, j’ai senti un immense soulagement m’envahir... Surtout qu’au final, c’est
moi qui ai hérité de la meilleure note de la classe. Je sais que ça peut paraître stupide de baliser
comme ça pour une simple note, mais j’y attachais vraiment beaucoup d‘importance.




EDIT Nym: Okay
_________________
Il est grand temps de rallumer les étoiles....


Dernière édition par Zyn le 10/10/2007 14:59:27; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 18/05/2007 13:04:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gilvert


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 27
Localisation: Souvent dans ma tête!
Anniversaire: 16/09/1986

MessagePosté le: 19/05/2007 19:54:33    Sujet du message: Copie... blanche Répondre en citant

Ahaha tu t'es faite avoir Mr Heureux

Ca me rappelle un souvenir :

Au cégep, pour mon deuxième cours d'anglais, j'ai été descendu d'un niveau et j'étais dans la classe de quelques partenaires de DEC (Diplome d'études collégial) technique... Or, la prof était une italienne qui passait son temps à jouer dans se scheveux et à nous parler en français cassé... pas très pédagogique!

N'empêche, nous avons eu un texte explicatif relié à notre champ d'études à écrire. J'ai donc écrit comment fonctionne un réfractomètre. La prof nous redonne les copies, environ un moi plus tard. Arrivé à mon bureau, elle me demande mon nom. En me rendant la copie, elle me lit la note qu'elle y a inscrite et que je n'aurais su déchiffrer :
Prof :"Did you plagiarize?"

Moi :"Quewhat?"

Prof :"Did you copy?"

Moi, pensant :"Je suis capable d'ajouter "Rize à la fin de plagier par moi-même!"
Moi, lui répondant :"No! Of course not! How could I?"

Prof :"This text is too good for this class"

Mes amis :"Voyons donc! Gilvert, copier? C'est le gars le plus honnête qu'on connait"

Moi :"Merci"
Au Prof :"Of course it ain't of the level of this class! They dropped me by one level because the higher class didn't fit in my schedule!"

Prof :"Ho well, then I guess it is OK"

Moi, pensant :"You'd better, b*tch"

Puis nous sommes sortis. J'étais rougement outré!


EDIT Nym: Okay
_________________
Cherche le mot qui vaut mille images...
Revenir en haut
Zyn
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2006
Messages: 104
Localisation: Quelque part entre la Terre et la Lune
Anniversaire: 12/02/1985

MessagePosté le: 10/10/2007 15:10:09    Sujet du message: Copie... blanche Répondre en citant

Ca n'a pas grand chose à voir mais ton souvenir m'y a fait pensé... C'est cette histoire d'anglais et d'accent...


Quand j'étais en première année de Fac de Lettres Modernes (y a quatre ans en fait), nous avions dans notre emploi du temps deux heures d'anglais obligatoires. Une heure où on avait un cours de civilisation anglaise dans la langue de Shakespeare (le premier cours, elle nous parlait des Celtes: "The Celts", moi, je comprenais "The Kilts", c'est dire;.. Bref...) ET un cours de version où on avait chaque semaine un texte à traduire en langue française. Nous étions réparti par groupe de trente étudiants environ et la prof essayait de nous faire parler chacun à tour de rôle. Pour cela, elle avait sa petite liste, elle pointait ceux qui parlaient et interrogeaient les autres.
Pour ceux qui me connaissent, vous vous doutez bien que je ne levais quasiment jamais la main. J'ai donc fini par être interrogée. Hop: lire les dix premières lignes du texte (en anglais) puis traduire phrase par phrase. A peine ma lecture (en anglais) finie, la prof me regarde amusée et déclare d'un ton calme:
"Vous avez un très bon accent français..."

Charmant. Pour le coup, je crois bien que j'ai rougi aussi...



Et ça me fait penser à un autre souvenir du coup. C'était il y a deux ans. Aux Beaux-Arts. Pour bien comprendre, il faut savoir qu'à chaque fin de semestre, les étudiants ont vingt minutes pour présenter leur travail du semestre aux professeurs. C'était ma première année et j'étais plutôt stressée. Je suis donc incapable de me rappeler ce que j'ai pu dire ou faire. La seule chose dont je me souviennes, c'est que l'après-midi même, un de mes profs (mon prof de peinture pour les curieux) est venu me voir pour me dire:

"Tu as un accent anglais, toi... C'est...?"

Et moi de lui assurer que non, je n'avais aucune origine ni quoi que ce soit... Je trouve que les deux souvenirs ensemble ont un cöté assez comique... Non?
_________________
Il est grand temps de rallumer les étoiles....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ritournel


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2007
Messages: 69
Localisation: Ici-même
Anniversaire: 19/10/1985

MessagePosté le: 18/11/2007 20:27:15    Sujet du message: Copie... blanche Répondre en citant

Eh bah ça! Moi ça m'a fait presque pareil!

Quand j'étais en secondaire 1, j'avais une amie avec qui je passais quand même beaucoup de temps. Quand j'allais chez elle, son voisin (et ami) était parfois là. Après lui avoir parlé quelques fois, le jeune homme me demande si je suis française!

"Bah non... pourquoi?"

"T'as un accent français."

Et moi de me dire que pas du tout. J'étais même jamais allé en France. C'est toujours le cas. Et puis l'autre jour, alors que je travaillais, un homme entre et me pose des questions sur les produits. Je lui réponds du mieux que je peux et tout d'un coup, il me dit.

"Vous avez un accent mademoiselle, vous êtes anglaise?"

"Mais pas du tout! Québécoise pure souche."

Et si ce n'est pas par rapport à ma voix, c'est par rapport à mon nom de famille... est-ce si difficile à prononcer en français? Il me semble pas.



Tiens! Ça me fait penser à un autre souvenir!
À la fin de mon DEC en langues, on a fait un voyage pour faire notre projet final (un film). On est allé à Cuba dans un tout inclus (rien à dire là-dessus... on a quand même réussi à faire un truc qui pourrait avoir de l'allure!). Et bon... dans les tout inclus, y'a tout plein de gens de toutes sortes de nationalités. Lors des repas, tu croises au moins la moitié de l'hotel puisque chacun vient à la salle à manger se servir dans un buffet à volonté. Et donc, en croisant la moitié de l'hotel, j'ai aussi croisé un homme que je croyais être un américain. Voulant passer où il était, je m'excuse, en anglais, pour qu'il me laisser passer. Ce qu'il fait. Mais plus tard, alors qu'on se recroise autour du buffet et que je suis avec des amis (et que je parle français avec mon accent québécois de la mort), il s'exclame (pas bien fort quand même) tout surpris:

"Oh! T'es québécoise! Je croyais que tu étais européenne!"

Européenne... c'est assez vaste, mais bon. Tout ça pour dire que c'est facile d'associer quelqu'un à une nationalité sans même l'avoir entendu parler. J'étais absolument certaine qu'il était américain et lui croyait que j'étais... européenne alors que les deux nous étions québécois. M'enfin...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/09/2017 12:45:31    Sujet du message: Copie... blanche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    1001 souvenirs Index du Forum -> Années collège -> Années collège divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com